790 LE MONDE DE CHARLIE : UN TEEN-MOVIE SENSIBLE | NO POP-CORN LAST NIGHT

La bannière doit faire 1005 x 239 pixels

NO POP-CORN LAST NIGHT
Chroniques cinéma par Franck Finance-Madureira
Dernier Billet
Sorties en salles | 10.01.2013 - 12 h 52 | 0 COMMENTAIRES
LE MONDE DE CHARLIE : UN TEEN-MOVIE SENSIBLE

L’écrivain américain Stephen Chbosky adapte avec ce film son best-seller autobiographique Pas Raccord et revient sur une période marquante : l’entrée d’un jeune homme au lycée vers la fin des années 70. Charlie se sent un peu décalé et isolé lorsqu’il s’agit de trouver ses marques dans cet établissement mais il va très vite commencer à revivre au contact d’élèves de terminale, eux aussi un peu décalés, Sam, cataloguée « fille facile » et son beau-frère (le père de l’un vit avec la mère de l’autre) Patrick, jeune gay extraverti et provocateur.

Si Le Monde de Charlie est sur la forme un teen-movie assez classique avec figures de styles et symboliques un peu déjà vues, il parvient à émouvoir par une sensibilité authentique et des personnages réellement attachant. Le réalisateur, auteur du livre qu’il adapte, réussit son pari de nous faire aimer son personnage central pourtant un peu lisse au début ainsi que ces deux acolytes, qui, très marqués, auraient pu n’être que des caricatures. L’interprétation y est également pour beaucoup : Ezra Miller (déjà vu an ado terrifiant dans We need to talk about Kevin) joue un jeune homo avec conviction et dynamite le film grâce à son caractère assumé (avec apparition en travesti du Rocky Horror Picture Show en prime !), le jeune Logan Lerman est un Charlie charmant et touchant et Emma Watson, la fameuse Hermione Granger de la saga Harry Potter, apporte de vraies nuances à son personnage de jeune fille abîmée par les hommes.

Au final, un petit film agréable, un teen-movie réussi qui ravira les fans de David Bowie …

En salles depuis le 2 janvier.

 

LES réactions (0)
LE MONDE DE CHARLIE : UN TEEN-MOVIE SENSIBLE

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.

Publicité