790 Cinéma 2014 : Mon top 10 | NO POP-CORN LAST NIGHT

La bannière doit faire 1005 x 239 pixels

NO POP-CORN LAST NIGHT
Chroniques cinéma par Franck Finance-Madureira
Dernier Billet
Sorties en salles | 25.12.2014 - 10 h 56 | 0 COMMENTAIRES
Cinéma 2014 : Mon top 10

1- Et Maintenant ? (E Agora? Lembra-me) de Joaquim Pinto

Joaquim Pinto, figure du cinéma portugais, acteur, réalisateur et ingénieur du son qui a notamment travaillé avec André Téchiné réalise un journal intime foisonnant. Co-infecté par le VIH et l’hépatite C, il prend du recul sur sa vie, sur la vie alors qu’il s’est installé à la campagne avec son compagnon Nuno. Démonstration fulgurantes des correspondances entre l’intime et l’universel, ce film atypique est une pure merveille d’intelligence et de sensibilité.

etmaintenant_aff_400x533.indd

 2- Saint-Laurent de Bertrand Bonello

Sublime évocation d’YSL par le plus atmosphérique des réalisateurs français. Ulliel au top !

3-Gone Girl de David Fincher

Fincher et ses obsessions high-tech s’intéresse au couple et à ses mystères. Une fois de plus une grande réussite.

4-The Grand Budapest Hotel de Wes Anderson

Une Europe fantasmée, un casting plein de surprises pour un nouveau « conte d’Anderson ».

5-Mommy de Xavier Dolan

L’éternel petit prodige québécois sort le grand jeu avec un mélo « grand 8 » qui nous remue dans tous les sens, nous fait rire, pleurer. Il offre à ses deux comédiennes fétiches, Anne Dorval et Suzanne Clément, leurs meilleurs rôles.

6-Bande de Filles de Céline Sciamma

La plus talentueuse des réalisatrices françaises affirme son style avec un film qu’elle décrit comme « féminin et féministe ». On pourrait croire que Rihanna a composé « Diamonds » spécialement pour le film : la séquence culte de l’année !

7-Timbuktu d’Abderrahmane Sissako

Une évocation du drame de l’islamisation de l’Afrique sub-saharienne aussi puissante que belle.

8-Dallas Buyers Club de Jean-Marc Vallée

Un sujet casse-gueule et méconnu traité avec force grâce à l’interprétation exceptionnelle de Matthew McConaughey.

9-Gerontophilia de Bruce LaBruce

Bruce LaBruce nous prouve qu’il parvient à être presque plus subversif quand il travaille sur une forme classique et explose de la plus belle façon les codes de la romcom à l’américaine. Réjouissant !

10-Eden de Mia Hansen-Løve

Film générationnel qui ne se la joue pas, Eden nous replonge dans l’ambiance d’une époque par petites touches impressionnistes et justes. Coup de cœur nostalgique !

Si mon top 10 était un top 15, on y aurait retrouvé entre autres : Party Girl, Pride, Maps to the stars

LES réactions (0)
Cinéma 2014 : Mon top 10

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.

Publicité